I.2. Expérience

Nous cherchons à enregistrer à l’aide d’un oscilloscope  les ondes mises lors de l’envoi d’un appel avec un téléphone mobile.

 

 

 

Pour cela, nous relions un dispositif d’antenne à un oscilloscope. Un téléphone placé a proximité de l’antenne sera mis en communication, et nous observerons d’évantuelles modifications sur l’écran.

 

 

SHEMA DE L’EXPERIENCE
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

 

shma.jpg

 

 

 

Observations:

 

L’acquisition ne révèle rien. L’enregistrement avec ou sans appel est identique.

 

L’appel a pourtant eut lieu et des ondes ont été dégagées, mais l’oscilloscope ne permet pas d’enregistrer des périodes inférieures a 1ns.

 

Or, la fréquence du téléphone est d’environ 1.8GHz, cela correspondant à des périodes de 1/1000 ns. L’antenne, ainsi que l’oscilloscope ne sont pas adaptés à des fréquences si hautes, donc à des périodes si faibles.

 

En effet, par le calcul, nous avons déterminé la longueur des ondes que nous souhaitions enregistrer: 0.15mm.

 

 

 

Ce que nous retenons de cette expérience:

 

Les ondes électromagnétiques des téléphones portables peuvent avoir  une longueur d’onde extrêmement faible, et leur fréquence est beaucoup plus élevée que certaines ondes que nous étudions en classe.

 

>> >> retour << <<



fourmisdumonde |
maths infini |
La pile à combustible |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | cryptozoologie
| MATHAERO
| laquadratureducercle